2541 Elena Undone, film lesbien, offre le plus long baiser du cinéma, et alors? | YCCallmeJulie

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

YCCallmeJulie
mes pérégrinations dans l'entertainment lesbien (et gay)
Dernier Billet
Veni Vidi Movie | 01.02.2011 - 09 h 57 | 10 COMMENTAIRES
Elena Undone, film lesbien, offre le plus long baiser du cinéma, et alors?
Étiquettes : , , , ,

Aujourd’hui sort en DVD (U.S.) un film lesbien, Elena Undone, réalisé par Nicole Conn qui, en 1992, avait su faire parler d’elle avec le film Claire of The Moon (jolie réalisation sur le désir aujourd’hui quelque peu datée). Au casting, deux belles femmes : Necar Zadegan (connue surtout pour son rôle dans 24h chrono) et Traci Dinwiddie (alias Pamela Barnes dans Supernatural). Les deux actrices ont déjà collaboré sur un un court-métrage LGBT, The Touch, qui revient sur la correspondance entre Renée Vivien, poétesse française lesbienne, et la femme d’un diplomate turc. bref, pour en revenir à Elena Undone, voici le résumé :

Elena (Necar Zadegan), mère de famille, est mariée à Barry (Gary Weeks), un pasteur qui milite contre le mariage de même sexe et critique les gays, désireux de satisfaire son audience. Elena n’apprécie guère l’attitude de son époux. Une distance s’installe dans le couple d’autant que Barry voudrait un autre enfant et qu’Elena refuse. La situation bascule quand Elena rencontre Payton (Traci Dinwiddie), un écrivain à succès qui souffre d’agoraphobie et s’en sert pour nourrir son œuvre. Elena, photographe accomplie, accepte de collaborer sur le nouveau projet de Payton. Une admiration naît entre les deux femmes, évolue vers des sentiments plus profonds lorsqu’Elena découvre que Payton est lesbienne…

A priori , le film part avec un potentiel plutôt motivant. La promotion met en avant un élément de taille : le film, dans une sorte de course au guiness des records, donnerait à voir le plus long baiser du cinéma.

Il est fort agréable de regarder deux jolies femmes s’embrasser pendant plus de 3 minutes, là n’est pas le problème. Mais, est-ce servir un propos que de jouer sur une astuce purement commerciale? Vous me direz, encore faut-il que propos il y est . D’après Isabelle B. Price, qui a vu le film et dont on peut lire la critique sur Universe-L. com, il semblerait que le film s’enlise dans le convenu.

La production de films lesbiens étant quand même assez fine, je prendrai somme toute le temps de me pencher sur ce Elena Undone (et je l’avoue, l’astuce commerciale a fait son effet : les trois minutes me donnent envie d’en (sa)voir plus).

LES réactions (10)
Elena Undone, film lesbien, offre le plus long baiser du cinéma, et alors?
  • Par clarisse 09 Sep 2011 - 20 H 50

    J’ai beaucoup aimé ce film, très sensuel et pas surfait. Je le conseille et je confirme qu’il est bien mieux que Claire of the moon, bien trop lent à mon goût et un peu daté comme le fait remarqué Julie.

     
  • Par guibert 22 Mai 2011 - 15 H 54

    il vaut mieux un baisé court et chaud (j’adore) qu’un long baisé sans sensualité ceci est mon avis personnel

     
  • Par Tymaou 02 Fév 2011 - 17 H 43
    Photo du profil de Tymaou

    Pareil qu’Emma, soit elles jouent très très mal l’amour et la passion, soit elles étaient tellement fixées sur la performance qu’elles en ont oublié qu’un baiser de 3 minutes, ça donne furieusement envie de laisser trainer ses mains partout ! 😉

     
  • Par YCCallmeJulie 02 Fév 2011 - 6 H 42
    Photo du profil de YCCallmeJulie

    @emma : effectivement, ça manque de vigueur dans le touché 😉

     
  • Par Emma 01 Fév 2011 - 23 H 04

    heu, et vous trouvez pas qu’elles ont pas l’air de savoir où mettre les mains???

     
  • Par amina 01 Fév 2011 - 19 H 30

    wawe ah emm jador jador mai lesbienne

     
  • Par JanisAndBillie 01 Fév 2011 - 17 H 03
    Photo du profil de JanisAndBillie

    @lawrance : Il me semble que c’est Jennifer Corday, ou un truc approchant !

     
  • Par lawrence 01 Fév 2011 - 16 H 01

    Petite question qui n’a rien à voir : vous savez qui a fait la musique?

     
  • Par Sextoy 01 Fév 2011 - 14 H 35

    En même temps, «Claire of the Moon» c’est pas non plus *totalement* inoubliable, comme film. Je connais plusieurs filles qui ont balancé la VHS par la fenêtre après l’avoir vu la première fois (même en ces époques lointaines de quasi désert cinématographique lesbien !) 😉

     
  • Par il est ou le doudou? 01 Fév 2011 - 13 H 13

    Tout le film est comme ça?
    C’est dur de s’en plaindre…

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    Publicité